EMDR / IMO

EMDR / IMO

Qu'est ce que l'EMDR/IMO :

  • Emdr :Eye movement desenzitization and reprocessing
  • IMO : Intégration par les mouvements oculaires

C'est un peu par hasard que Francine Shapiro (psychologue américaine) a découvert l'emdr en 1987, alors qu'elle se promenait dans un parc. Elle effectuait des mouvements avec ses yeux et observa que ses pensées négatives semblaient évoluer et se transformer. Ce n'était pas bien sûr les souvenirs ou les pensées qui disparaissaient de la conscience mais leur charge négative qui commençait à s'atténuer jusqu'à disparaître. Elle proposa par la suite à des amis et collègues de faire la même expérience afin de confirmer ce qu'elle-même avait ressenti.

Grâce à David Servan Schreiber et suite à la publication de son livre Guérir ..., cette méthode commence à être connue et utilisée en France.

COMMENT L'EMDR FONCTIONNE-T-IL?

Personne ne sait vraiment comment les différentes formes de psychothérapies agissent au plan neurobiologique (sur le cerveau). On sait cependant que si une personne est très bouleversée lors d'un événement difficile, son cerveau n'intègre pas l'information comme il le ferait en temps habituel : la situation difficile devient « figée dans le temps ». Si bien que lorsque la personne y pense elle revit les émotions pénibles souvent avec la même intensité qu'au moment de l'événement : les odeurs, les images, les sons, les pensées négatives, les sensations physiques, etc. sont demeurés les mêmes. A long terme, ces souvenirs « figés » dans le cerveau risquent d'avoir des effets néfastes qui peuvent interférer avec le fonctionnement quotidien de la personne, sur sa façon de voir son monde et sur ses relations interpersonnelles.

L'EMDR semble agir directement sur le fonctionnement neurologique en rétablissant la capacité du cerveau à traiter l'information. Ainsi, après les sessions d'EMDR, les images, les sons, les sensations et les émotions envahissantes initiales ne sont plus réactivés lorsque la personne repense à l'événement. On se rappelle encore de l'événement, mais sans la détresse intense. On pense que l'EMDR agit de la même manière que la phase de rêve, pendant laquelle les yeux bougent rapidement, ce qui vient faciliter la « digestion » du matériel emmagasiné lors de nos expériences. On peut donc considérer que l'EMDR est une thérapie ayant des bases physiologiques permettant d'en arriver à concevoir les souvenirs perturbateurs sous un angle nouveau et avec moins de détresse.

COMMENT SE DEROULE UNE SEANCE EMDR ?

Pendant la séance le thérapeute travaille avec le consultant afin d'identifier la difficulté qu'il veut cibler. Le consultant évoque donc une image reliée à la difficulté, les émotions, les sensations physiques et les pensées négatives associées à l'image de l'événement. En utilisant les mouvements des yeux ou une autre forme de stimulation bilatérale, le thérapeute active le processus naturel de traitement de l'information du cerveau en même temps que le patient garde en tête le traumatisme, la problématique. Pendant les séries de mouvements des yeux, le client ne fait qu'observer, ressentir (sensations physiques, émotions, images, pensées...) sans aucun effort, sans analyse.

Chaque personne aura sa propre façon de traiter l'information associée à la situation difficile et il n'y a pas de bonne ou de mauvaise manière de vivre l'EMDR. En cours de session, les séries de mouvements oculaires seront répétées en vue d'en venir à une diminution de la détresse associée au souvenir et de permettre de développer des pensées plus apaisées.
Ce travail thérapeutique amène un soulagement réel en quelques séances. L'effet intéressant de l'Emdr est la transformation des émotions. Le consultant peut sentir sa peur se transformer en colère, puis en tristesse. Ensuite, 's'installent la compréhension et l'acceptation.

POUR QUI ?

Pour toute personne ayant subi un traumatisme (laissant des traces même après plusieurs années).

  • Traumatismes liés à des situations graves : agression, accident, catastrophe. (subi ou témoin)
  • Situations plus courantes : conflit familial, dévalorisation, échec scolaire , professionnel ou autre, deuil etc...
  • Troubles du comportement : Toc, phobie , dépendance

Une préparation est indispensable : des entretiens préliminaires permettent au consultant d'établir une relation de confiance avec son thérapeute et d'identifier, avec son aide, le ou les souvenirs traumatiques à l'origine de ses difficultés. Ces souvenirs seront ensuite retraités, un à un, lors des séances. Il faut parfois plusieurs séances pour traiter un seul souvenir. Les enfants sont traités généralement en présence de leurs proches.

Et encore ....

La mystérieuse relation émotions/cerveau

On cherche actuellement à mieux comprendre et à valider scientifiquement les processus qui expliqueraient le fonctionnement de l'EMDR. Certains d'entre eux seraient applicables dans d'autres domaines de la psychoneurologie. Parmi les mécanismes que l'on soupçonne être en cause, mentionnons :

  • la synchronisation des hémisphères du cerveau;
  • l'ordonnance systématique des éléments du souvenir que sont l'image, la représentation négative et les sensations physiques;
  • la modification biologique des réseaux de neurones, tandis que de nouveaux circuits sont tracés;
  • l'observation neutre;
  • le déconditionnement par la distraction;
  • un effet hypnotique;
  • les facultés d'autoguérison de la psyché.

 

Nadine Christelle GERMAIN      sophro-infos.com     nadine.germain@wanadoo.fr  

 0164565395    0682990100